Bonjour , comme promis, je vous invite à parcourir cette page évoquant un temple de Bangkok, que nous avons apercu lors de la balade au fil de l'eau sur le Chao Phraya

Nous sommes à Thonburi sur la rive droite du fleuve, face au Wat pho

 

 

 

Le temple porte le nom de la divinité hindoue Aruna, pour commémorer l'instant de l'arrivée du roi Taksin à Bangkok en 1767. Ce dernier, qui venait de fuir sa capitale, Ayutthaya, conquise et saccagée par les Birmans, transformera le petit temple qui se trouvait à cet endroit, en chapelle royale. Rama Ier y installera le Bouddha d'Emeraude et ses successeurs, Rama II et Rama III, feront construire le prang central de 80 mètres de hauteur et 234 mètres de circonférence. Rama IV le couvrir les bâtiments des fragments de la porcelaine chinoise offerte par les habitants de la ville, qui abandonneront ainsi l'essentiel de leur vaisselle.

WAT ARUN

Mesdames , êtes -vous correctement vêtues ?

OK , suivez le guide ..

WAT ARUN

 

WAT ARUN

J'aime la taille des arbustes!

 

WAT ARUN

Un des gardes chinois  nous accueille

WAT ARUN

Bouddha bien entendu

WAT ARUN

Le wat comprend quatre petits prangs à chaque angle, qui abritent des statues de Nayu (la divinité du vent) à cheval. Les points cardinaux sont matérialisés par des mondops. Le très fort taux d'inclinaison des escaliers du prang central atteste de la difficulté d'atteindre les niveaux supérieurs de l'existence.

WAT ARUN

à droite un petit prang, il y en a un  à  chaque angle du Wat

WAT ARUN

D'ici on voit le monument central du Wat.

Le prang (tour ) central offre une image symbolique de l'univers selon le bouddhisme : une infinité de monde, dont le mont Meru, constitue le centre

 

La disposition des quatre petits prang, autour du plus grand obéit à un plan de mandala

 

WAT ARUN

Mondop  aux points cardinaux

 

Les décors sont en porcelaine, les habitants de Bangkok firent don de la majeur partie de la porcelaine utilisée pour orner les "prang"

Les fleurs évoquent la végétation du mont Meru

WAT ARUN

une toute petite partie des escaliers pour monter à la terrasse supérieur

Leur raideur symbolise la difficulté à atteindre des niveaux supérieurs de l'existence.

Les visiteurs peuvent les grimper jusqu' à mi-chemin

Je suis monté au maximum, le plus difficile pour moi ne fut pas de monter mais de descendre !!

Peu l'on fait, il régnait une sacrée chaleur, nous étions pourtant proches du fleuve, mais la  réverbération sur les pierres chauffée( à blanc)

WAT ARUN

WAT ARUN

Décor polychrome, l'intérieur de principal "prang" porte des rangs de démons multicolores

WAT ARUN

on se sens vraiment petit devant ce temple qui dérive de l'architecture Khmère !

Les étages symboliques:

D'abord en gravissant le temple de l'aube

Le Traiphum :évoque 31 mondes  où se distinguent  les 3 domaines:

le désir

l'apparence

l'absence d'apparence

***

Le paradis Tavatimsa:

domaine de dieux affranchis du désir est gardé aux 4 points cardinaux par le dieu hindou Indra

***

Le devaphum:

sommet du mont Méru, dépassant les 4 pics subsidiaires, représente 6 cieux dans 7 royaumes de félicité

et tout en haut

Le foudre (vajra) l'arme d'Indira

WAT ARUN

Je garde quelques images qui feront l'objet d'une parenthèse inanimée !

 

WAT ARUN,TeMpLe De l'Aube

mosaïques de vaisselle, assiettes, bols offerts par la population

WAT ARUN,TeMpLe De l'Aube

Une petite pause s'impose ,avant de reprendre un bateau sur le fleuve

La journée est loin d'être terminée !

j'espère que la visite vous plaît, c'est avec plaisir que je revis en votre compagnie ces moments forts de mon voyage en Asie

 pour vous  remercier ces offrandes

WAT ARUN,TeMpLe De l'Aube

Mon prochain billet sur les marchés flottants .

Retour à l'accueil